4 questions à poser avant de choisir le mobilier urbain

Pour valoriser les projets d’aménagement dans les municipalités, il est important de bien choisir le mobilier urbain. Faire le choix entre les poteaux, les abris pour vélos et bancs publics est assez difficile. En effet, il est indispensable de se pencher sur certains points comme la sécurité, l’accessibilité, l’esthétique et le côté environnemental. Quelles questions à poser en sélectionnant le mobilier urbain ?

1.   Est-ce qu’il est adapté à tous les utilisateurs ?

Comme son nom l’indique, un mobilier urbain doit être utilisé par tous. Ses usagers peuvent être des personnes à mobilité réduite ou des personnes sans handicaps. Il doit leur permettre une facilité d’accès. Ses conditions d’accessibilité doivent également répondre à des critères simples. Il est alors important de choisir un modèle qui favorise l’inclusion de tous les utilisateurs. Ses équipements sont à choisir pour répondre aux particularités de chacun d’eux. Que ce soit au niveau des couleurs, des matériaux et même du design, il faut garder en tête tous les types d’usagers. Vous aurez également à imposer une distance minimum entre chaque mobilier pour faciliter la circulation des personnes avec des poussettes ou en fauteuil roulant.

2.   Est-ce que les matériaux de fabrication sont durables ?

Quand il est question d’installer un mobilier urbain, on pense à la durabilité. Cette dernière dépend en grande partie de la matière à utiliser. Les conditions climatiques et de la durée de vie de la matière de fabrication sont à vérifier avec soin. Les risques de corrosions, les problèmes d’affectation dus aux pluies, etc. sont des éléments à prendre en compte. Est-ce qu’il est possible de faire un traitement spécifique pour préserver les matériaux ? Au bout de combien d’années vous devez les remplacer complètement ? Sachez qu’un mobilier urbain qui dure plus de 20 ans est à privilégier si vous souhaitez un meilleur aménagement. De cette manière, tous les 4 à 5 ans, vous n’aurez qu’à faire quelques entretiens. Cela vous permet de donner un nouveau look à votre entourage.

3.   Est-ce que le mobilier urbain respecte les normes de sécurités ?

Le gouvernement impose aujourd’hui de nombreuses normes de sécurité. Pour éviter tout problème, il est indispensable de les respecter au moment de choisir le mobilier urbain.

  • La matière de fabrication doit offrir une sécurité corporelle. Les usagers ne doivent pas risquer une lésion, une suffocation, un pincement ou autre lors de son utilisation.
  • Le mobilier urbain doit assurer une protection maximale au niveau de l’électricité. Les problèmes d’échauffements de conducteurs sont à éviter.
  • Le mobilier doit être en sécurité lorsqu’il est en contact avec des aliments. Concrètement, il doit être plus facile à nettoyer.
  • Le mobilier urbain doit servir de sécurité passive en cas d’accidents. Ses matériaux de fabrication doivent avoir une grande capacité d’absorption pour prévenir les éventuels accidents.
  • Le mobilier est bien en sécurité et résiste à toute tentative de dégradation ou de vol. Ses dispositions d’installations sont bien pensées pour éviter les démontages, la détérioration et le vol.

4.   Est-ce que le mobilier urbain respecte l’environnement ?

C’est le point le plus important. Outre son côté utilitaire, le mobilier urbain sert également à embellir sa zone d’installation et à contribuer à la préservation de l’environnement. Il doit être installé suivant la politique de la transition énergétique. Ce ne sera pas le mobilier qui devient un gouffre énergétique dans votre municipalité. Pour attester cela, vous aurez à vérifier l’origine de son matériau de fabrication et la présence des substances nocives comme le plomb, le mercure, etc. Une fois le côté environnemental bien en place, il ne vous reste plus qu’à penser à son esthétique. De ce côté, vous aurez seulement à respecter le plan d’urbanisme.