Assurance habitation: toutes les informations nécessaires

L’assurance habitation, ou assurance contenu, est une police d’assurance qui protège le contenu physique de votre habitation contre les pertes causées par des événements tels que l’incendie, le vol, les inondations et les coups de foudre.

La majorité des assureurs imposent des restrictions sur le type d’objets que vous pouvez assurer auprès d’eux. Ainsi, un assureur peut ne couvrir les bijoux que jusqu’à une valeur maximale de 1 000 €, par exemple. Vous devrez peut-être payer des primes plus élevées si vous souhaitez augmenter le montant assuré au-delà de ces limites. La meilleure pratique consiste généralement à assurer tout ce que vous pouvez vous permettre. Par exemple, si votre propriété était détruite par un incendie sans assurance, il vous serait très difficile de trouver un logement, de remplacer vos biens et tout mobilier ou équipement endommagé en une seule fois. Une assurance standard ne couvre normalement pas les inondations, mais une assurance supplémentaire est disponible pour se protéger contre ce risque.

Est-ce obligatoire d’avoir une assurance habitation ?

Non, il n’est pas obligatoire de souscrire une assurance habitation.

Qui devez-vous contacter en cas d’incendie ?

En cas d’incendie, vous devez contacter les pompiers de votre commune ou appeler le 18. S’ils ne parviennent pas à éteindre les flammes immédiatement, ils vous raccompagneront dans le bâtiment avant de s’occuper des blessés éventuels ou d’évacuer les autres personnes du site. Demandez-leur de prendre des photos des dégâts causés par l’incendie et conservez-les pour prouver que vous avez signalé l’incendie, si nécessaire. Assurez-vous que leur rapport précise si l’incendie était accidentel ou intentionnel.

Que se passe-t-il en cas d’urgence ?

La plupart des assureurs proposent des numéros d’urgence 24 heures sur 24 que vous pouvez utiliser en cas d’incident le soir et le week-end. Ces numéros sont les suivants généralement gratuit depuis tous les téléphones fixes et mobiles, y compris les SIM payantes.

En cas d’incendie, vous devez contacter les pompiers de votre commune ou appeler le 18. S’ils ne peuvent pas éteindre les flammes immédiatement, ils vous raccompagneront dans le bâtiment avant de s’occuper des blessés ou d’évacuer les autres personnes du site. Demandez-leur de prendre des photos des dégâts causés par l’incendie et conservez-les comme preuve que vous avez signalé l’incendie, si nécessaire. Assurez-vous que leur rapport précise si l’incendie était accidentel ou intentionnel.

Que se passe-t-il si quelqu’un s’introduit dans mon domicile ?

Si votre domicile est cambriolé, signalez-le à la police au 17 (depuis la France) ou au 112 (depuis l’étranger). Elle venez faire un rapport. Cela vous sera utile si vous souhaitez faire une réclamation auprès de votre assurance habitation.

N’oubliez pas qu’en cas de vol ou de dommages, vous devez conserver tous les reçus des dépenses engagées à la suite de l’événement (par exemple, de nouvelles serrures). Vous pourriez en avoir besoin comme preuve pour étayer les demandes de remboursement présentées à votre assureur.

Comment puis-je savoir si ma maison est assurée ?

Il est bon de vérifier auprès de votre assureur, avant qu’une urgence ne survienne, que vous êtes couvert pour ce que vous devez réparer ou remplacer. Le moyen le plus simple de vérifier est de le faire en ligne ou en appelant le numéro d’assistance téléphonique indiqué sur les documents de votre police. Vous pouvez également contacter votre agence locale, surtout si elle a changé de mains récemment, et leur demander.

Comment fonctionne une assurance habitation ?

Votre assureur vous proposera une sélection d’options et pourra vous demander quels sont vos besoins spécifiques – par exemple, le type de bâtiments que vous souhaitez couvrir et leurs matériaux de construction. Il calculera ensuite les primes en conséquence.

Une fois qu’un événement s’est produit (par exemple, un incendie), veillez à informer votre assureur le plus rapidement possible et à ne pas reconnaître votre responsabilité ou accepter un règlement insuffisant. Votre assureur doit vous indemniser dans les 15 jours qui suivent la réception de tous les documents requis, y compris ceux des autorités locales attestant que les dommages ont été causés par un incendie (et non par une négligence de votre part).

Ai-je besoin d’une assurance ? Si oui, de quel type ?

La nécessité d’une assurance habitation dépend de votre situation et de vos besoins. Vous devez vérifier auprès de votre banque ou de votre conseiller financier avant de souscrire une assurance habitation

Que couvre une assurance habitation ?

En général, l’assurance habitation couvre les dommages causés à votre bâtiment et à vos biens par les événements suivants :

– Incendie ou foudre.

– Explosion ou implosion de systèmes sous pression.

– Les effets de l’eau, de l’air, des tremblements de terre et d’autres phénomènes naturels dans un rayon de 30 km autour de l’emplacement de votre maison.

Votre assureur vous proposera une sélection d’options et pourra vous demander quels sont vos besoins spécifiques – par exemple, le type de bâtiments que vous souhaitez couvrir et leurs matériaux de construction. Il calculera ensuite les primes en conséquence.

Quel est le coût de ma police ?

Le prix dépend de nombreuses variables, telles que l’endroit où vous habitez en France (plus vous êtes éloigné des grandes villes, moins c’est cher), l’âge du bâtiment et son nombre d’étages (un seul étage peut être couvert par une assurance habitation) et les matériaux utilisés pour sa construction.

N’oubliez pas que si vous avez un appartement, vous êtes tenu par la loi d’avoir une police distincte pour les appareils installés dans votre salon (par exemple, votre télévision) et la chaudière de votre cuisine.

Comment obtenir l’attestation d’assurance habitation ?

Vous devriez recevoir un certificat d’assurance habitation lorsque vous souscrivez votre police. Si ce n’est pas le cas, veuillez contacter directement votre assureur pour en demander un. Assurez-vous qu’il est valide et à jour avant de voyager à l’étranger à l’avenir – sinon, vous risquez de ne pas pouvoir faire valoir vos droits en cas de sinistre.

Votre assureur vous proposera une sélection d’options et pourra vous demander quels sont vos besoins spécifiques – par exemple, le type de bâtiments que vous souhaitez couvrir et leurs matériaux de construction. Il calculera ensuite les primes en conséquence.

Comment choisir votre assurance habitation ?

– Ne choisissez pas la police d’assurance la moins chère, même si elle semble trop belle pour être vraie.

– Comparez les polices pour savoir laquelle offre la meilleure couverture pour vos besoins individuels.

– Demandez à voir une ventilation détaillée de ce qui est et n’est pas couvert afin d’éviter les mauvaises surprises à l’avenir.

Votre assureur peut vous proposer différentes options lors de la tarification de votre police – n’oubliez pas que vous avez le droit de changer d’assureur à tout moment. La seule chose qui doit rester constante est la somme assurée (la valeur totale de tous les bâtiments assurés par la compagnie d’assurance habitation). Vous pouvez assurer cette somme contre la “dépréciation progressive” afin qu’elle vous couvre toujours si votre bâtiment perd de sa valeur marchande au fil du temps. Notez également que les valeurs de règlement sont actualisées chaque année, en janvier, sur la base de la valeur marchande actuelle de votre habitation.

Comparateur d’assurance habitation

L’un des moyens les plus efficaces et les plus complets pour rechercher et comparer une police d’assurance habitation est d’utiliser un outil en ligne.

La plupart des outils en ligne vous offrent des devis gratuits de leurs compagnies partenaires – tout ce que vous avez à faire est de renseigner votre code postal et votre état (en France) ou votre ville (dans d’autres pays), et d’indiquer le montant que vous êtes prêt à dépenser en primes avant de terminer votre inscription. La plupart des services sont rapides, faciles, indolores et discrets car ils ne sont jamais associés à votre nom ou à vos informations personnelles

Une assurance habitation peut être requise selon l’endroit où vous vivez ou avez acheté une propriété. Vous n’avez pas besoin d’habiter dans votre propriété pour avoir une assurance habitation et souvent, il n’est pas nécessaire d’avoir un numéro de résidence français (connu sous le nom de Sécurité Sociale) – vous pouvez vous inscrire en ligne.

Les différents types d’assurances habitation

L’assurance habitation locataire.

Ce type d’assurance est obligatoire pour les personnes qui louent des appartements.

L’assurance habitation propriétaire occupant

L’assurance habitation des propriétaires (appelée police “biens situés”). Cette police spécialisée couvre le bâtiment et son contenu, souvent jusqu’à une certaine somme assurée. Elle peut également être appelée “habitation et biens du propriétaire” ou simplement “police des propriétaires”.

Le contractant sera généralement votre assureur actuel si vous avez déjà souscrit une police d’assurance habitation et que vous cherchez à l’étendre à peu de frais en ajoutant des services publics tels que le gaz et l’électricité, l’eau et les réservoirs d’eaux usées. Si vous n’avez pas encore souscrit de police d’assurance habitation, le cocontractant peut être n’importe qui, y compris un particulier ou une entreprise qui vous a demandé d’inclure son nom dans le contrat afin qu’il puisse souscrire une assurance habitation à un taux réduit.

L’assurance habitation se divise en plusieurs catégories :

– Les bâtiments (le bâtiment et toutes ses parties)

– Les biens personnels (meubles, vêtements, etc.)

– Perte d’usage (si vous ne pouvez pas retourner à votre domicile parce qu’il a été détruit ou endommagé lors d’une catastrophe naturelle comme une inondation ou un tremblement de terre).

– Assistance juridique (protection contre les frais de justice encourus en cas de vol, de dommages causés par un incendie, etc.)

Un coût fixe annuel et un paiement supplémentaire basé sur la valeur du bâtiment assuré sont payés par les locataires et les propriétaires avec ce type d’assurance. L’assureur s’engage à remplacer le contenu s’il est détruit ou volé. Les locataires doivent souscrire cette assurance si leur bail l’exige.

Assurance habitation propriétaire non-occupant

Ce type de police est conçu pour les maisons non occupées. Par exemple, les propriétaires dont la maison ne sert que d’investissement peuvent choisir cette assurance pour couvrir les réparations et les rénovations du bâtiment lui-même.

L’assureur ne paie pas pour les dommages causés par les catastrophes naturelles ou le mauvais entretien du logement.

Avant de quitter votre emplacement pour une période prolongée, assurez-vous que vos biens sont assurés contre les pertes dues au feu, au vol, aux dommages causés par les inondations et aux autres risques couverts par l’assurance habitation

Prenez le temps de revoir votre couverture si vous n’avez pas souscrit d’assurance habitation depuis plus de cinq ans, car certaines polices ne couvrent pas les tremblements de terre ou les inondations, deux phénomènes courants en France

Les propriétaires d’un bien immobilier ont l’obligation légale de s’assurer contre les dommages causés par le feu . Les propriétaires devraient également souscrire une assurance couvrant la valeur de remplacement de leurs biens personnels.

Assurance des locataires non-occupants

Si vous vivez dans la maison de quelqu’un sans en être le propriétaire, vous êtes tenu par la loi de souscrire une police d’assurance “immeuble à usage d’habitation” ou une assurance de propriétaire non occupant si votre loyer mensuel est supérieur à 554 euros

L’assurance immeuble à usage d’habitation couvre les dommages causés aux meubles et autres biens appartenant aux locataires uniquement, et non au propriétaire de la résidence. Elle ne couvre pas les structures telles que les murs ou les fenêtres qui existaient avant que le locataire n’emménage dans le bâtiment. Elle exclut également les dommages causés par les inondations, les secousses et les tremblements de terre

Certaines publicités pour ce type d’assurance locataire peuvent indiquer que la couverture inclut les bâtiments et le contenu, mais à moins que vous ne voyiez une garantie écrite dans la police, elle ne couvre pas les deux.

Résiliation : démarches et conditions

Les conditions varient selon le fournisseur, il est donc important de lire attentivement votre police et de bien comprendre ce qu’elle couvre avant de payer une prime .

Votre prime peut augmenter si vous n’informez pas votre assureur de tout changement dans votre police d’assurance habitation (comme l’ajout ou la perte de membres de la famille)

Les assureurs peuvent annuler une police après trois ans. L’assureur doit fournir un avis écrit par la poste, indiquant la raison de l’annulation et vous donnant un préavis de 60 jours avant que l’annulation ne prenne effet

Si des erreurs sont constatées sur une proposition, les assureurs peuvent déclarer le contrat immédiatement nul et non avenu. Ils doivent rembourser les primes payées dans les 30 jours suivant le refus de couverture

Les propriétaires qui veulent réduire leurs primes devraient envisager d’augmenter leurs franchises. Des franchises plus élevées entraînent une baisse des primes mensuelles

Les compagnies d’assurance offrent parfois des rabais pour les dispositifs de sécurité tels que les détecteurs de fumée, les alarmes antivol, les gicleurs d’incendie et les systèmes d’alarme .

Certains assureurs offrent des réductions si vous acceptez de faire inspecter votre propriété pour détecter les dangers potentiels, tels que des câbles défectueux ou des prises électriques surchargées.