Comment résilier son assurance habitation sans le moindre frais ?

Une assurance habitation est obligatoire et ce quelle que soit la situation de l’habitation, que l’on soit propriétaire ou locataire. S’il est possible de transférer son assurance lors de son déménagement, il est également possible de résilier le contrat en cours pour une nouvelle durant cette procédure. Mais il est également possible de le faire sans cette contrainte.

Deux solutions dans le cas d’un déménagement

Un déménagement, qui est en l’occurrence un changement de lieu d’habitation peut se manifester que l’on soit locataire ou propriétaire. Et dans tous les cas, pour assurer son futur logement, l’on peut choisir entre deux solutions :

  • Le transfert du contrat en cours constitue la solution la plus simple. Mais cette solution ne peut s’appliquer que dans la mesure où les paramètres s’appliquant au contrat restent identiques. En l’occurrence une habitation avec les mêmes caractéristiques que l’ancien. Mais également aucun changement dans le nombre d’occupant, et plus important l’assureur n’exerce dans le nouveau lieu de l’habitation ;
  • La résiliation du contrat en cours pour un nouveau est la solution la plus probable pour un déménagement. Mais il est d’autant plus complexe dans la mesure où les assureurs vont tout faire pour conserver leur client ;

Procédure de résiliation de contrat

Bon nombre de situations peuvent pousser les locataires ou encore les propriétaires à résilier leur contrat habitation. D’une manière légale, un contrat comme les contrats d’assurance sont résiliables à tout moment par les deux parties. Mais d’une certaine manière, la procédure est quelque peu complexe pour l’assurer. Car d’une manière générale, cela doit être justifié.

Un contrat d’assurance est résiliable dans sa première échéance, c’est-à-dire durant la première année du contrat, en envoyant une lettre de résiliation deux mois avant la date butoir. Après la première année de contrat, une simple lettre de résiliation doit permettre une rupture du contrat, et ce, d’après la loi, sans aucune nécessité de justification ni de pénalité. Un changement de situation peut également entraîner une rupture de contrat comme un déménagement ou des ajustements dans la clause.

Changement d’assurance, et résiliation de l’ancien

La loi, en l’occurrence la loi Hamon entrée en vigueur au 1er janvier 2015, stipule que tout contractuel a le droit de résilier son contrat d’assurance habitation en cours et de souscrire à une nouvelle à la suite d’un déménagement. La seule condition est que le contractuel doit manifester son désir dans un préavis d’au moins un mois par l’intermédiaire d’une lettre de résiliation de contrat.

Afin de simplifier cette transition, lors de la souscription à une nouvelle assurance, bon nombre d’assureurs se chargent eux-mêmes de différentes formalités nécessaires à la résiliation de l’ancien contrat. Mais uniquement dans la mesure où l’on ne dispose d’aucun arriéré.