Où trouver la valeur locative d’un terrain ?

La valeur des terrains est la base de tous les actifs immobiliers et fournit un revenu élevé dans la plupart des cas avec peu d’apport. Les valeurs locatives sont déterminées en premier lieu par l’emplacement, mais aussi par sa taille et son état, avec des circonstances particulièrement favorables telles qu’une “vue magnifique” ou un “emplacement central”.

Il peut être difficile d’évaluer le potentiel d’un terrain sans tenir compte de nombreux paramètres, mais il existe une méthode qui peut donner une idée.

Le calcul de la valeur locative

Les taux de location dépendent de trois facteurs :

  1. L’emplacement,
  2. les coûts de construction
  3. et les conditions du marché.

Comme tous les terrains ne sont pas égaux, vous devez tenir compte de vos caractéristiques propres. La compagnie d’assurance AXA identifie 4 types de location de terrains.

Type 1 : L’emplacement le plus favorable, à proximité des transports en commun et avec un accès facile. Le type 2 se caractérise par la proximité des commerces et des équipements. Le type 3 présente une bonne accessibilité mais aucun service à proximité. Enfin, le type 4 est éloigné des commodités, où vous devez compter sur votre voiture. Les conditions du marché sont importantes pour le prix du marché de l’immeuble qui est construit. Les prix du marché dépendent de nombreux paramètres tels que le rapport entre l’offre et la demande ou les niveaux de salaire actuels en France

Comment pouvez-vous évaluer la valeur d’un terrain ?

Les dimensions sont généralement indiquées en mètres carrés, souvent en français – mètres carrés (m²) ou en anglais – square meters (sq m). Vous pouvez regarder le prix au mètre carré dans votre région ou consultez un géomètre pour une évaluation.

Les terrains ont des caractéristiques différentes

Par exemple, les droits de construction sont souvent inclus dans la valeur totale du terrain, mais pas toujours. Il est également difficile d’évaluer le potentiel d’un bien immobilier sans tenir compte de nombreux paramètres. Il est donc possible que vous n’obteniez pas exactement ce que vous attendez, voire pire ! La bonne nouvelle, c’est qu’en louant un terrain, les rendements sont bien plus élevés que les produits d’investissement traditionnels tels que les comptes d’épargne et les fonds de placement. C’est pourquoi les spécialistes recommandent d’investir dans des biens immobiliers plutôt que de les laisser en friche dans votre bilan. Mais n’oubliez pas que les prix de l’immobilier peuvent fluctuer dans le temps. Il peut donc être judicieux de diversifier votre portefeuille avec d’autres investissements. La prochaine étape vers l’investissement immobilier est de considérer votre propre situation et de prendre des conseils professionnels auprès d’un courtier ou d’une banque, par exemple.

En effet, les taux de location dépendent de 3 facteurs : l’emplacement, les coûts de construction et les conditions du marché. Il est donc crucial de réfléchir à votre propre situation et de prendre conseil auprès d’un courtier ou d’un banquier afin de diversifier votre portefeuille avec d’autres investissements.

Les spécialistes recommandent d’investir dans l’immobilier plutôt que de le laisser dormir dans votre bilan, car il offre des rendements élevés par rapport aux produits d’investissement traditionnels tels que les comptes d’épargne et les fonds de placement. De plus, les terrains ont des caractéristiques différentes : les droits légaux sont inclus dans la valeur totale du terrain, mais pas toujours, et il est difficile d’évaluer un bien sans tenir compte de nombreux paramètres. Par conséquent, vous pouvez ne pas obtenir exactement ce que vous attendez, voire pire !

Enfin, en louant un terrain, les rendements sont beaucoup plus élevés que les produits d’investissement traditionnels tels que les comptes d’épargne et les fonds de placement.