Pouvez-vous vraiment vendre votre propre propriété vous-même ?

À l’ère du numérique, il existe d’innombrables ressources qui prétendent apprendre à aller en solo. “Vendre sa maison sans l’aide d’un agent immobilier” paraît une voie pour épargner de l’argent. Mais avant de vendre une propriété en solo, demandez-vous si vous avez le temps, les compétences et les moyens nécessaires.

Aurez-vous du temps libre ou un horaire flexible ?

Le premier facteur à considérer est le temps pour traiter une transaction. Si vous voulez vendre une propriété sans l’aide d’un agent immobilier, tout sera sur vos épaules. Vous devez :

  • Établir le prix de la propriété avec précaution
  • Engager des photographes professionnelles
  • Concevoir des annonces
  • Commercialiser hargneusement
  • Être capable d’organiser des portes ouvertes et des visites
  • Gérer les offres et les négociations

Tout cela exige énormément des heures et de la flexibilité. Si vous vendez votre propriété, vous devrez accepter toute demande de visite, à tout moment. Le traitement des offres et des contre-offres s’accompagne d’une certaine sensibilité temporelle. Si quelqu’un fait une offre, il sera obligatoire de réagir dans un délai minime. Si vous êtes très occupé, ce ne sera peut-être pas une option pour vous.

Avez-vous du doigté ?

Certaines des fonctions principales d’une agence immobilière sont :

  • D’évaluer votre propriété
  • D’identifier les obstacles qui doivent être mis à jour et rectifiés
  • De s’assurer que l’entrepreneur fasse parfaitement les travaux requis
  • Et de vous diriger sur les mesures indispensables pour s’assurer que la propriété est digne d’être inscrite

La première question est de connaître si vous serez en mesure d’assurer ces fonctions à la place. Est-ce que vous avez des relations professionnelles avec des partenaires techniques ? Avez-vous les connaissances approfondies sur les points requis par les acheteurs potentiels ? Ce n’est pas forcément une cause de désaccord. Mais cela peut certainement rendre votre expérience, en transaction immobilière, moins pénible.

Pourrez-vous vous perfectionner précipitamment ?

La commercialisation d’une maison, sans l’aide d’un agent immobilier, peut vous demander de nouvelles compétences. Pouvez-vous déterminer adéquatement le coût réel d’une publicité ? Sinon, vous risquerez de compromettre la totalité de votre vente. La majorité des acheteurs d’aujourd’hui sont financés par des prêteurs. Êtes-vous compétent sur les démarches envers les compagnies bancaires et les sociétés hypothécaires ? Vous devez assurer tous ces détails. Dans le même ordre d’idées, vous devrez revoir certaines questions juridiques en retenant les services d’un avocat. Il est le seul qui peut vous aider dans les négociations et les formalités administratives. Même si vous avez déjà vendu une maison, les lois et règlements peuvent changer d’une année à l’autre. Alors vous devrez commencer à vous approprier avec les lois dans un délai très court. Il y a beaucoup d’autres éléments à assimiler et à absorber. Et enfin, avez-vous les connaissances sur les ressources indispensables ?